ETJ : Les cours passent désormais de 120 heures à 240 heures de formation

Prince1

 

L’annonce a été faite ce mardi 23 juillet 2019 par le Directeur de l’Ecole technique de journalisme, Prince Murhula.  Désormais, la durée de la formation théorique, soit celle où les étudiants sont obligés d’être à l’auditoire au sein de l’Ecole technique de journalisme, ETJ, va passer de 120 heures à 240 heures. Et cela prendra désormais trois mois au lieu des cinq mois dans le passé. Le reste de temps sera consacré à la pratique.

Selon Prince Murhula,  ceci rentre dans le cadre de la réforme de l’enseignement au sein de cette institution entamée depuis quelques mois.

« Nous avons consulté le corps pédagogique qui voulait voir plus d’heures d’enseignement. Nous avons aussi consulté les étudiants qui voulaient voir le nombre des mois de formation baisser », a introduit Prince Murhula.

“Nous avons expérimenté cette approche pendant six mois et les résultats sont concluants. Maintenant c’est fièrement que je peux annoncer officiellement ce changement”, ajoute-t-il

Et cette mesure, selon lui, est venue concilier les différents points de vues pour rendre encore plus efficace et plus accessible la formation que nous offrons.

De cinq à trois mois  des cours théorique, plus de pratiques

 « Avant les étudiants avaient cinq mois des cours théorique associés à la pratique et suivi d’un mois de stage. Ce qui faisait 6 mois. Aujourd’hui nous serons à trois mois de théorie associée à la pratique, deux mois de stage au sein du journal-école et studios audiovisuels de l’école et un mois de stage dans un média local ou régional », indique Prince Murhula.

S’agissant des heures des cours, il explique que par rapport aux cinq mois précédent, les étudiants passeront plus d’heures aux cours et sur le terrain avec le nouveau programme.

 « Avant, les étudiants avaient 120 heures des cours avant d’aller en stage. Ils  étaient à l’auditoire trois fois la semaine pendant deux heures pendant 5 mois. C’est après qu’on les recommandait pour un stage académique dans une maison de presse », indique le Directeur de l’ETJ avant de poursuivre :

« Aujourd’hui, ils auront 240 heures des cours avant de commencer le stage.  Avec la nouvelle  réforme, les étudiants seront désormais à l’auditoire quatre fois par semaine (du lundi au vendredi), et ce, pendant cinq heures par jour pour une durée de trois mois. Les enseignants auront donc plus d’heures pour donner leurs cours et suivre les étudiants qu’avant».

Ce n’est qu’après, précise-t-il, que l’étudiant pourra aller en stage.  Ils seront d’abord encadrés pendant deux mois par le journa-école et les studios audiovisuels de l’ETJ puis recommandés pour un stage d’un mois dans un média.

Il indique toutefois que des sessions de week-end pourront être organisées à l’intention des étudiants travailleurs inscrits à l’école.

Une formation pratique

 

Depuis sa création, l’ETJ s’est fixé pour mission d’assurer une formation professionnelle accélérée en journalisme accès sur la pratique du métier.

Les étudiants reçoivent ainsi la formation devant leur permettre d’entrer dans la profession en ayant les bases solides (ABC du journalisme)  et une pratique du métier.  L’ETJ reçoit aussi les journalistes professionnels pour

L’ETJ dispose d’un journal école pour la formation pratique et travaille en partenariat avec des médias locaux et régionaux. Actuellement, près de 70% des journalistes des médias de Bukavu –Sud Kivu sont les fruits de l’ETJ. La plupart d’entre eux assument aussi des fonctions de direction.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous ici